Les actualités de BVAP

Rapport de l'enquête publique relative au projet de ScoT (18 janvier 2013)

Le rapport de l’enquête publique relative au projet de ScoT estime que les « projets d’ensembles commerciaux » du type des « Jardins de Bonneterre » sont « surdimensionnés par rapport à l’évolution de la population ».

Les membres de la commission d’enquête du Schéma de cohérence territoriale (ScoT) du Biterrois viennent de publier leur rapport.


Pour mémoire, le ScoT vise à définir les orientations stratégiques du territoire du Biterrois tout en limitant la consommation foncière, l’étalement urbain et le mitage des espaces agricoles.


Il n’est donc pas surprenant de lire que les enquêteurs ont émis un certain nombre de réserves liées à plusieurs programmes portés sur le territoire de Pézenas, estimant notamment que les préconisations du ScoT entraient en contradiction avec les projets de Saint-Christol (p. 89) et de Bonneterre.


À propos de la création de nouvelles zones commerciales du type des « Jardins de Bonneterre », le rapport note que de « nombreux projets d’ensembles commerciaux sont envisagés sur le territoire. Ils paraissent surdimensionnés par rapport à l’évolution de la population et de plus privilégient les zones périphériques au détriment des centres urbains » (p. 14).


Autrement dit, ils ne relèvent pas d’un aménagement du territoire mais d’une exacerbation de la concurrence au prix de la disparition de terres agricoles. Les enquêteurs, qui regrettent par ailleurs l’absence de clarté quant aux modes d’évaluation de la zone de chalandise dans le secteur de Pézenas (p. 83), exigent donc qu’un « diagnostic agricole » précède toute nouvelle opération d’urbanisation à finalité commerciale (p. 55). Pour notre part, nous demandons qu’un tel diagnostic soit réalisé dans le cas de Bonneterre.



Non au projet des « Jardins de Bonneterre » !

Appel à manifester le 23 septembre 2012


L’association Bien vivre à Pézenas poursuit sa mobilisation contre le projet de zone commerciale dit des Jardins de Bonneterre.


> sur le plan administratif


Le 9 mai 2012, notre association, en compagnie de sept propriétaires de parcelles situées sur le site de Bonneterre ou voisins de celui-ci, assignait via huissier la mairie de Pézenas, lui demandant l'abrogation de la délibération du conseil municipal de Pézenas en date du 17 décembre 2009 portant approbation de la révision simplifiée du Plan d’occupation des sols (POS) valant Plan local d’urbanisme portant création d’une zone IV Na à vocation commerciale aux lieux dits Saint-Martin-Bonneterre. Nous soulignions le non-respect de la procédure en matière d’information avant et après la délibération, le refus de tenir compte de l’appartenance du site à une zone viticole AOC ainsi que l’existence d’une « erreur manifestation d’appréciation sur les besoins en commerce de la commune », le rapport de présentation justifiant, sans éléments concrets, la révision simplifiée du POS par « l’insuffisance notoire dans l’offre commerciale et de services sur le territoire de Pézenas ». La mairie n’ayant pas obtempéré dans les deux mois, notre association a donc saisi, le 4 septembre 2012, le tribunal administratif d’une requête en annulation.


> sur le plan citoyen


Outre la pétition contre le projet des Jardins de Bonneterre, qui vient de dépasser les 5 400 signatures, toutes certifiées par huissier, notre association organise, dimanche 23 septembre 2012, un rassemblement citoyen contre le projet des Jardins de Bonneterre, en particulier, et contre l’accaparement des terres agricoles, en général, à l’occasion du passage à Pézenas de la marche pour le droit à la terre qui reliera Montpellier à Carcassonne entre les 22 et 29 septembre (http://paysanssansterre.non-violence-herault.org).


Nous donnons donc rendez-vous à tous les citoyens mobilisés à nous rejoindre sur la place Gambetta à 16h30. Nous marcherons alors symboliquement dans les rues de Pézenas et poursuivrons la soirée, à l’Illustre Théâtre, par un débat en présence du journaliste Olivier Razemon, coauteur du livre La tentation du bitume. Où s'arrêtera l'étalement urbain ?, ainsi que par un repas collectif que nous offrirons aux participants.

Présentation de l'association

  • Notre Association LOI 1901 est créée depuis juin 2011

    "BIEN VIVRE A PEZENAS" a pour objet la défense de l'environnement, la protection du patrimoine naturel, des sites, de la faune et de la flore, ainsi que la promotion d'un urbanisme de qualité sur le territoire de la commune de Pézenas.
    Le siège de l'association est fixé Chez LORENZO Boutique 2, rue Kléber 34120 PEZENAS

     

    Lire la suite...

Non au centre commercial

  • Un projet commercial d’envergure de 90 000 m2 construit sur 30 hectares de surfaces agricoles avec un hypermarché de 7500 m2 , une galerie de 44 boutiques, ainsi que 16 moyennes surfaces, une pharmacie, des restaurants, est prévu sur la commune de PEZENAS, ville de 9000 habitants.

    Thumbnail image

    Lire la suite...

Autres actions